Quattroflow ou pompe péristaltique ?

Secteur industriel - Biotechnologie - Pharmaceutique

Pompes Quattroflow

Votre pompe génère des particules : êtes-vous concernés par ce problème ?

Observations sur les pompes péristaltiques utilisées pour la production biopharmaceutique:

  • production de particules provoquée par la conception de la pompe.
  • contrainte mécanique permanente du tuyau peut conduire à une source substantielle de particules
  • contamination possible du liquide pompé et du produit fini pharmaceutique.
  • chute du débit au cours du temps
  • certaines ne sont pas capables d'atteindre plus de 1 bar
 

Voulez-vous éviter cela dans votre produit?

Les images à droite représentent les photographies au microscope des membranes filtrantes utilisées pour quantifier les particules créées lors d'un processus de pompage

  • Les particules de la pompe péristaltique sont visibles comme des objets brillants venant obstruer les pores de la membrane (image du bas).
  • La membrane filtrante du test Quattroflow ne montre pas de particules (on voit seulement les pores de la membrane). Le principe de fonctionnement sans pulsation de la pompe Quattroflow minimise les contraintes mécaniques, et donc la génération de particules (en haut de l'image).

Conditions d'essai : comparaison entre Quattroflow QF150SU et pompe péristaltique utilisant un tuyau de pompage de grade pharma. 8h en recirculation continue à travers un filtre de 12 µm e Débit : 100 l/h (1,67 l/min) Résultat :

  • 2 particules avec des tailles comprises entre 6,1 et 12,7um pour la pompe péristaltique.
  • Pas de particules identifiables pour la pompe Quattroflow.

Les pompes Quattroflow aident à minimiser la contamination des particules de votre produit, réduire la chaleur engendrée, et sont parfaitement destinées à garantir le transfert de liquides coûteux et / ou sensibles.